Logo Association Les Nouveaux Mondes
Sagesses Anciennes & Nouvelles Sciences

Publications à la Une !

Isabelle Duffaud, fondatrice de l'Association Les Nouveaux MondesPour connaître les événements organisés ou diffusés par "Les Nouveaux Mondes" consultez l'Agenda

Le 4ème état de l’EAU par Gerald Pollack

Docteur en ingénierie biomédicale.
Fondateur et rédacteur en chef de la revue Water. Nombreux Awards dont la plus haute distinction de l Universite de Washington.

A l’école, les enfants apprennent que l’eau a trois phases : solide, liquide et vapeur. Mais nous avons découvert récemment une quatrième phase. Celle-ci a lieu près des surfaces qui aiment l’eau ( hydrophiles)

C’est étonnamment extensible; elle se propulse hors de la surface en des millions de couches moléculaires. Et ses propriétés sont très nettement différentes de celles de l’eau en vrac.

Il est particulièrement important d’observer que la quatrième étape est chargée. Et que l’eau au-delà est chargée à l’inverse, créant une sorte de pile électrique qui peut engendrer un courant électrique. Nous avons découvert que c’est la lumière qui rechargeait cette pile.
Ainsi, l’eau peut recevoir et transformer l’énergie électromagnétique de l’environnement de la même façon que les plantes.
L’énergie electromagnétique absorbée peut ensuite être exploitée pour réaliser des travaux aussi bien dans le domaine électrique que mécanique.
De récentes expérimentations confirment la réalité d’une telle conversion d’énergie.

La structure de cette conversion de l’énergie semble riche de conséquences.
Non seulement elle nous renseigne sur le processus solaire de l’eau et des autres énergies, mais elle peut poser les bases de la compréhension plus simple du phénomène naturel allant du temps et des énergies vertes jusqu’aux questions biologiques telles que l’origine de la vie, du transport et de l’osmose.

"J'ai rencontré Gérald Pollack en Estonie à Tallinn en 2014 pendant le congrès ILA sur les applications thérapeutiques de la lumière sur la santé en présence de scientifiques du monde entier.

Son sujet était le 4ème état de l'eau.

Je n'avais jamais entendu un tel sujet. Et j'ai été curieuse d'apprendre que ce nouvel état de l'eau permettait d'appréhender l'eau sous un jour totalement nouveau voire révolutionnaire, qui mettrait en avant ses qualités "d'intelligence et de guérison" en lien avec la lumière et l'énergie libre.

Nous la savions mystérieuse. Nous connaissions sa mémoire depuis les découvertes de l’immunologue français Jacques Benveniste, elle se révèle être bien plus que cela encore...

Le sujet est donc révolutionnaire."

Isabelle Duffaud

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *