Logo Association Les Nouveaux Mondes
Sagesses Anciennes & Nouvelles Sciences

Publications à la Une !

Isabelle Duffaud, fondatrice de l'Association Les Nouveaux MondesPour connaître les événements organisés ou diffusés par "Les Nouveaux Mondes" consultez l'Agenda

Interview de Daniel Odier – Le Yoga Tantrique

Daniel Odier, né à Genève en Suisse, est un écrivain, poète, romancier et essayiste suisse, promoteur du shivaïsme cachemirien. Il a aussi publié des romans policiers sous son patronyme et sous le pseudonyme Delacorta.

Philosophe et romancier, Daniel Odier est spécialiste du bouddhisme et du tantrisme du Cachemire. Il a enseigné à l’université de Californie et donne des séminaires dans le monde entier. Il est l’auteur de nombreux essais, parmi lesquels Tantra (Lattès, 1996), sur la dimension sacrée de l’érotisme.

"En quoi le yoga et la sexualité sont-ils liés ?
On ne peut pas avoir une sexualité radieuse sans instaurer une relation avec la totalité. Cette totalité désigne le monde perceptible par les sens et l’imperceptible. Le yoga nous aide à faire un avec l’espace. Cela présuppose de restaurer l’unité dans son propre corps, perdue à cause des conditionnements et des peurs. Un corps scindé ne peut pas faire l’expérience du non-duel. Les asanas permettent de réunifier, tout comme l’une des pratiques de yoga les plus anciennes : Tandava, la danse sacrée de Shiva, décrite dans le Vijnana Bhairava Tantra (l’un des textes majeurs du tantra, ndlr). C’est une danse extrêmement lente où l’on déploie un minimum d’énergie. Elle permet de trouver l’unité dans son propre corps et, ensuite, de faire un avec l’espace. Alors peut éclore une sexualité épanouie, riche et flamboyante avec un autre être humain.

La sexualité peut-elle être une voie d’éveil ?
Ce serait mettre les choses à l’envers. Il faut d’abord avoir vécu une extase mystique avant de connaître l’extase sexuelle. C’est pour cela que, dans le tantrisme, les pratiques sexuelles n’interviennent qu’après de longues années de sadhana et de pratiques yogiques méditatives. La spiritualité peut être vue comme un prélude à une sexualité riche. Autrement, elle reste soumise au contact de l’ego en souffrance qui pense atteindre l’extase..."

Interview complète à retrouver dans Yoga Journal N°20 avec notre dossier sur les bénéfices du yoga pour une sexualité heureuse : www.boutiqueyogi.com/magazines/514-yoga-journal-numero-20.html
Propos recueillis par Julien Levy Yoga

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *